Sélectionner une page

Le GR54 (une partie du GR50) n’est pas un sentier de randonnée comme les autres. Long de plus de 170 kilomètres, en forme de grande boucle, il longe le massif des Ecrins et le massif de l’Oisans.

Dans un cadre naturel sublime, ce sentier permet de découvrir les Alpes en profondeur. Parcouru sur une quinzaine de jours pour les randonneurs expérimentés, ce chemin vous fera franchir 14 cols pour un dénivelé total de 12 000 mètres. A titre de comparaison, il s’agit d’un des plus grands sentiers de randonnée de France avec le tour du Mont-Blanc et le Tour de Corse GR20.

Il passe au cœur du Parc National de Ecrins (PNE), à proximité immédiate de ses hauts sommets mythiques tels que La barre des Ecrins (4102m), seul 4000 des Alpes du Sud, du Pelvoux ou de la Meije, mais aussi de la Montagne des Agneaux que l’on peut voir directement de notre hébergement, l’Hôtel de montagne et gîte Le Rebanchon au Casset.

Le GR54, une histoire de passionnés

Le sentier de grande randonnée 54 est né d’un pari lancé par trois hommes, celui de démocratiser la randonnée quand l’alpinisme et la haute montagne était prédominants.

Jean-Alix Martinez, Claude Coutas et Roger Canac prirent dans les années 60 le modèle du mont-blanc, dont il était déjà possible de faire le tour en randonnée, pour établir un chemin autour de l’Oisans.

Réalisé pour la première fois en 1963, il sera définitivement nommé GR54 en 1964 avec le parcours qui est emprunté aujourd’hui. Renforcé par la création du Parc National des Ecrins en 1973, le défi est relevé haut la main cinquante ans plus tard.

Aujourd’hui adossé à la marque « Esprit Parc National » particulièrement développée dans les Ecrins, le GR54 attire chaque année des dizaines de milliers de randonneurs passionnés de montagne.

Le « Grand Tour des Ecrins » nous emmène dans le plus sauvage et préservé des grands Massifs des Alpes, avec des paysages à couper le souffle ; La faune et la flore sont exceptionnelles et parfois rares, et témoignent encore des glaciations passées (Lagopède et lièvre variables par exemple).

Carte téléchargeable du GR54

Voici la boucle réalisée par le GR54.

Bien qu’il soit toujours recommandé de disposer d’une carte papier, IGN par exemple, vous pouvez télécharger le parcours en format numérique, pour l’avoir sur votre téléphone, directement dans l’application google Maps.
Voici le fichier à télécharger : GR54 Fichier KML

Rendez-vous ensuite sur la page «My Maps», de votre compte Google, accessible ici.

Cliquez sur le bouton CREER UNE CARTE.

Cliquez sur Importer.

Puis sélectionner le fichier que vous venez de télécharger.

En cliquant sur le titre, vous pouvez le modifier et le remplacer par GR54.

Le tour est joué, vous disposez désormais de la carte sur votre téléphone, ce qui est pratique pour vous repérer avec votre position GPS.

Pour y accéder, il suffit d’aller dans Google Maps.

Sélectionnez Vos adresses.

Puis dans le menu, CARTES.

Il ne vous reste plus qu’à cliquer dessus.

Remarque : Sachez que si vous utilisez une autre application de cartographie ou de randonnée, il est généralement possible d’importer des cartes (fichier type KML).

Quelques conseils pour faire le GR54

Pour profiter du plein potentiel de cette boucle, la période idéale se situe de la mi-juin à fin septembre.

Soyez bien préparés et bien équipés. Que vous ne fassiez qu’une portion du sentier, ou bien la totalité, le GR54 requiert une bonne condition physique. Certains passages notamment en milieu montagneux sont parfois compliqués, pensez à consulter la météo.

Enfin, organisez vos différents points de bivouacs à l’avance. Gîtes, refuges et autonomie en nourriture pour certaines sections.

Vous recherchez un gîte à proximité du GR54 ?

Nous serions heureux de vous accueillir dans notre hôtel de montagne situé à Le-Monêtier-Les-Bains, n’hésitez pas à nous contacter !

%d blogueurs aiment cette page :